Menu rapide, cliquez sur un titre pour vous y rendre : 

Votre chambre

L’établissement de la Polyclinique de Picardie compte 167 lits d’hospitalisation et 17 lits d’ambulatoire.
Si vous le souhaitez, vous pouvez bénéficier d’une chambre particulière. Vous devrez signaler votre demande lors de votre pré-admission. Toutes les chambres de la Polyclinique de Picardie bénéficient d’un équipement complet afin de vous apporter confort et bien-être pendant votre hospitalisation.
Chaque chambre dispose d’un espace sanitaire (toilettes, douche et lavabo) et un accès multimédia (téléphone, télévision et wifi).

Durant votre séjour, vous pouvez disposer d’un accès gratuit Wifi au sein de tout l’établissement. N’hésitez pas à en faire la demande.

Vous avez la possibilité de souscrire à un abonnement pour avoir accès à la télévision. Une caution vous sera demandée pour la télécommande, qui sera à restituer à votre départ de la clinique au bureau des sorties. La direction se réserve le droit de l’encaisser en cas de perte ou de détérioration du matériel.

Pensez à vos voisins en réglant le volume sonore.

Chaque chambre dispose de téléphone individuel. Si vous souhaitez en disposer, lors de votre admission, un numéro de ligne directe vous sera attribué. Vous pourrez communiquer ce numéro à vos proches. En cas de problème le standard répond à vos appels jusqu’à 20h.

Les tarifs des prestations

Chambres

  • Chambre particulière en hospitalisation complète  : 60€/jour
  • Chambre particulière en ambulatoire : 50€/jour

Télévision 

  • Caution télécommande (restituée à la sortie) : 54€
  • Souscription télévision en chambre double : 2,80€/jour
  • Souscription télévision en chambre particulière : 5,50€/jour

Téléphone

  • Téléphone : 0,18€/l’unité

Autre

  • Lit accompagnant avec petit-déjeuner (sur demande et selon disponibilités) : 11,50€/nuit

Vos frais de séjour 

Si vous êtes assuré social

Les frais de séjour seront financés en partie par votre organisme de Sécurité sociale. A votre sortie, vous aurez à régler : le séjour, les différents suppléments hôteliers (télévision, téléphone, lit et repas d’accompagnant, chambre particulière…) et le forfait journalier incluant les jours d’entrée et de sortie s’ils ne sont pas pris en charge par votre mutuelle ou assurance complémentaire.
Vous obtiendrez un bulletin d’hospitalisation nécessaire à la perception de vos indemnités journalières et au remboursement de vos frais éventuels d’ambulance.

Sécurité sociale Prise en charge individuelle ou mutuelle complémentaire
Prise en charge hospitalisation 80 % sauf longue maladie Ticket modérateur et forfait journalier soit les 20 % restant et les suppléments hôteliers
Si vous n’êtes pas assuré social

Vous êtes redevable de la totalité des frais. La part non prise en charge par la Sécurité sociale sera soit à votre charge, soit à celle de votre mutuelle, selon la nature de votre couverture.

A votre départ, au bureau des sorties situé dans le hall d’accueil, il vous sera remis :

  • 1 facture de la clinique à transmettre à votre mutuelle, le cas échéant ;
  • 2 bulletins d’hospitalisation à remettre à votre employeur et à votre Caisse de Sécurité Sociale (pour justifier l’arrêt de travail pendant votre hospitalisation)
  • La facture normalisée « S3404 » réclamée par certaines mutuelles.

Prise en charge financière :

Votre statut Justificatifs indispensables
  • Vous êtes salarié Vous appartenez à un régime d’assurance obligatoire des travailleurs non salariés.
  • Vous bénéficiez d’un régime particulier : SNCF, caisses militaires…
  • Vous êtes demandeur d’emploi.
  • Carte d’assuré social ou carte vitale et attestation de droits ouverts.
  • Carte de mutuelle.
  • Vous bénéficiez de la complémentaire santé solidaire, anciennement appelée couverture médicale universelle (CMU).
  • Carte d’assuré social ou carte vitale et attestation de droits ouverts
  • Attestation ou carte de complémentaire santé solidaire
  • Vous n’avez pas d’assurance ou vous ne justifiez pas de vos droits. Renseignez-vous auprès de la personne chargée de votre inscription.
    Vous êtes accidenté du travail.
    • Carte d’assuré social ou carte vitale et attestation de droits ouverts. Carte de mutuelle.
    • Feuille d’accident du travail en trois volets délivrée par l’employeur.
    Vous êtes ressortissant de la CEE. Carte européenne de santé.